Cet auteur de Granby célèbre en Amérique avant Disney

Palmer Cox est renommé à travers le monde pour ses merveilleux livres pour enfants aux créatures fantastiques connues sous le nom de Brownies. Il devient d’abord célèbre avec la première histoire de Brownies, «The Brownies’ Ride », parut dans le numéro de février 1883 de St. Nicholas, un magazine pour enfants populaire de l’époque.

Natif de Granby

Né sur une ferme entre Adamsville et Granby en 1840, Palmer Cox a fréquenté la Granby Academy. Tout jeune, il déménage en Californie où il se lance dans des bandes dessinées humoristiques, de la poésie et des écrits destinés à des revues.

Son manoir à Granby

Cox en a fait des millions, a vécu en Europe pendant des années puis, pour une raison quelconque, a décidé de revenir à Granby où il a construit Brownie Castle entre 1902 et 1904. Le château comporte 17 pièces, une tour octogonale et des vitraux illustrant les Brownies. Il existe encore de nos jours.

Ses personnages

Sa première série d’histoires de Brownies fut publiée en 1887 et s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. Palmer Cox a publié 25 livres dont 16 consacrés aux aventures des Brownies.

Les Brownies étaient basés sur les histoires avec lesquelles il a grandi de son héritage écossais, en particulier sa mère qui était originaire des Highlands. Dans le folklore écossais, les Brownies étaient de minuscules esprits qui aidaient les gens à la maison. Les «Brownies» étaient de petits esprits ou gobelins de bonne humeur de l’ordre des fées. C’étaient tous de petits hommes, et n’apparaissaient que la nuit pour accomplir de bonnes actions utiles ou pour profiter de farces inoffensives pendant que les ménages fatigués dormaient, ne se laissant jamais voir par les mortels. Personne, sauf ceux doués d’une seconde vue, ne pouvait voir les «Brownies»; mais parmi les quelques privilégiés, principalement les vieilles femmes, qui pouvaient ainsi apercevoir de temps à autre leurs invités gobelins, on dit avoir obtenu des informations correctes sur leur taille et leur couleur.

Précurseur du marchandising bien avant Disney

En plus des livres, les personnages de Cox sont apparus dans des bandes dessinées, des histoires de magazines, des jouets, des tampons en caoutchouc, des jeux de cartes, des blocs, des puzzles, des meubles comme des tapis, du papier peint, des ensembles de cheminée, de la porcelaine, de la verrerie, des couverts et des articles publicitaires pour l’appareil photo Kodak Brownie. Les images Brownie ont été utilisées pour promouvoir des dizaines de produits comme les savons et le cirage de chaussures. À bien des égards, c’était le précurseur de ce que nous voyons la société Disney faire ces jours-ci avec leurs personnages animés.

Au théâtre de Broadway

Avec le compositeur Malcolm Douglas, il a écrit, produit et réalisé un spectacle musical qui a duré cinq ans à Broadway et dans le monde.

Feuilletez un de ses livres en ligne ici:

https://archive.org/stream/browniestheirbo00coxgoog#page/n46/mode/1up

Vous connaissez d’autres gens de la région qui ont une histoire remarquable? Faite moi-en part pour un prochain article. Courriel: sylvainvbolduc@gmail.com

Publié par S.B.

Sylvainvbolduc@gmail.com