Le fromage de Caroline Pelletier

L’éleveuse et maintenant fromagère Caroline Pelletier est une grande amoureuse des animaux. Elle a ouvert en avril 2018 la Fromagerie-boutique Missiska, dans le village de Bedford, où elle vend le lait de ses vaches Jersey, mais également d’autres produits faits à partir de celui-ci : yogourt, fromage en grains, fromage frais et fromage fin.

Caroline trouvait très dommage que le lait de ses vaches, « impeccable et exceptionnel » se retrouve mélangé à tous les autres laits et se perde dans le réseau de transformation du lait québécois. C’est donc pour le valoriser et le faire goûter aux gens qu’elle a eu l’idée de mettre sur pied la fromagerie. Aujourd’hui, c’est donc environ 30% de la production de la Ferme Missiska qui prend le chemin de la fromagerie du même nom.

Du lait, elle a voulu aussi tirer d’autres produits, comme des fromages. « Surtout avec les 22 vignobles situés à proximité. On voulait faire l’ajout d’une fromagerie à la Route des vins », dit-elle. Pour se faire, l’agricultrice a dû se former tout en montant son plan d’affaires. Elle est aussi aller chercher de l’expertise au Centre d’expertise fromagère du Québec, à St-Hyacinthe, pour voir quels produits développer.

Notre fromage Jersey royal est donc inspiré de fromages français tels que le Saint-André, le Chaource ou le Délice de Bourgogne. Ce sont des triples crèmes, mais pas le Jersey royal, car notre lait est suffisamment riche pour le garder tel quel. La particularité du Jersey Royal, c’est qu’il est fait avec un lait entier caillé lactique comme les fromages de chèvres. Il est louché à la main délicatement. Il n’y a pas d’équivalent au Québec. Dans l’avenir, on aimerait offrir du veau Jersey à la boutique et offrir les produits de viande de notre ferme. »

Source

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑