Petit trésor russe dans les Cantons

Le Monastère russe de la Sainte Transfiguration

Construit dans un environnement champêtre magnifique, le monastère russe de la Sainte Transfiguration nous transporte au cœur de la Russie rurale. Pour s’y rendre, il faut prendre la route 243 vers Highwater, emprunter le chemin de l’Aéroport, puis celui du Monastère. Nous suivons le parcours sinueux de la rivière Missisquoi qui, à cet endroit, coule au cœur d’une des rares prairies fertiles du canton de Potton. Au bout de la route, nous nous retrouvons en territoire de la Sainte Russie orthodoxe, à la frontière du Québec et du Vermont.

La chapelle emprunte le style architectural byzantin du nord de la Russie. Les architectes byzantins résolvent le problème de l’élévation d’une coupole sur une base carrée, en utilisant le bois. En Russie, plus précisément à Novgorod, apparaît la coupole à bulbe, mieux adaptée aux hivers neigeux.

Né à Saint-Pétersbourg en 1917, l’archiprêtre Sergeï Petroff a vécu en Bulgarie, puis en France avant de s’installer au Québec, en 1958. Après une carrière de vingt ans à l’École polytechnique de Montréal, il devient prêtre en 1979 et s’installe définitivement à Potton. Soulignons que, dans la tradition orthodoxe, les prêtres peuvent se marier.

Le cimetière, réservé aux prêtres et aux fidèles, est l’un des plus impressionnants de Potton avec la croix russe orthodoxe sur chaque tombe. Soulignons que la croix orthodoxe est formée d’une pièce de charpente dressée, chargée de trois traverses.

Depuis le décès de l’archiprêtre Sergeï Petroff, le monastère n’est habité qu’occasionnellement. Toutefois, il est possible de visiter les lieux en respectant son caractère privé et religieux.

Promenade à l’ouest du Memphrémagog

83 Chemin du Monastère, Mansonville, QC J0E 1X0

A propos des origines

Pour plus d’informations sur l’origine de cet architecture: https://russiatrek.org/blog/culture/museum-of-wooden-architecture-vitoslavlitsy/

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑