Construction ingénieuse sur le lac Brome

Cette maison érigée face au lac Brome surprend par son architecture unique formée de pavillons reliés entre eux par un large espace de circulation. Les propriétaires, qui ont trouvé un terrain riverain, peuvent ainsi profiter des vues vers l’extérieur tout en préservant l’intimité de chacun.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSELa maison s’inspire de l’architecture vernaculaire des Cantons-de-l’Est et de celle des pays d’Europe de l’Est. Résultat : un style indémodable, charmant et sans prétention.

Les propriétaires sont attachés depuis longtemps à la région de Lac-Brome, où ils ont de la famille. « Il y avait un chalet existant à la base, mais ils ont acheté pour le terrain qui donne directement sur l’eau. On leur a proposé une construction sur un seul niveau pour profiter au maximum du panorama, car si on avait fait un étage supérieur, la vue aurait été obstruée par les arbres qui bordent le lac », expliquent Louis Thellend et Lisa-Marie Fortin, de Thellend Fortin Architectes.

L’orientation était parfaite et le lieu idéal pour construire une résidence secondaire à proximité de Montréal. Le terrain est assez étroit, et pour avoir une bonne superficie de maison, tout en diminuant l’impact du volume extérieur, on a construit plusieurs modules. La surface habitable est de 3175 pi2, excluant le garage double de 620 pi2. Les toits pentus et la multiplicité des bâtiments procurent un rythme géométrique inhabituel très agréable, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la propriété.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSEÀ gauche de l’entrée, une porte coulissante ouvre sur le pavillon des enfants et des invités, celui des parents se trouvant un peu plus loin sur la droite. La salle de bains se trouve à gauche, dans le prolongement de l’unique escalier de la propriété.

Ce qui est intéressant, c’est que ça crée des environnements différents, même si on est dans un plan ouvert.

Louis Thellend, Thellend Fortin Architectes

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSELes architectes Louis Thellend et Lisa-Marie Fortin, de Thellend Fortin Architectes, ont conçu cette maison modulaire hors du commun.
PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSELa salle de jeux sépare la chambre d’invités, à droite, des deux chambres d’enfants, à gauche. Toutes les pièces sont équipées de rangements à peine perceptibles fabriqués par Stéphan Giroux, de l’atelier d’ébénisterie Senouk Dee, comme ceux intégrés sous l’escalier.

Une fonctionnalité flexible

Les architectes ont trouvé l’inspiration dans les maisons d’Europe de l’Est pourvues d’une cour intérieure remplacée ici par un vestibule qui rassemble chaque pavillon. « Chaque maisonnette a son propre espace de vie : une pour les parents, une pour les enfants et les invités, une pour les aires communes et une pour le garage et les services », précise Lisa-Marie Fortin.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSEL’escalier mène à une mezzanine d’où l’on observe les étoiles. Cet espace très tranquille peut également faire office de salle de détente, d’exercice ou de lecture.

L’intemporalité et l’atmosphère chaleureuse recherchées par les propriétaires sont assurées grâce aux toits en pente et aux matériaux choisis. « Ils voulaient beaucoup de blanc et une grande fenestration, ce qui aurait pu créer une ambiance froide. On a opté pour un blanc chaud, identique sur toutes les surfaces, du bois et de la brique moulée pour apporter de la texture », indique Mme Fortin. Ainsi, la maison fraîchement construite est déjà empreinte d’un certain cachet.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSEOn note une certaine continuité dans la matérialité entre l’intérieur et l’extérieur, où chaque volume est habillé de briques et de bois peints en blanc. « On a utilisé le même blanc chaud Oxford White CC-30 de Benjamin Moore pour les murs, le mobilier intégré et les armoires de cuisine », dit Lisa-Marie Fortin. L’ajout de meubles en bois naturel et de chêne blanc au sol apporte beaucoup de chaleur.

Les enfants de la famille sont encore très jeunes, mais l’aile qui leur est réservée répondra aussi bien à leurs besoins quand ils seront plus âgés, puisque les pavillons peuvent s’ouvrir ou se refermer vers les espaces communs en fonction des besoins.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSECette maison érigée face au lac Brome surprend par son architecture unique formée de pavillons reliés entre eux par un large espace de circulation. À la fois simple et original, ce concept optimise les vues vers l’extérieur et préserve l’intimité de chacun.
PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSELa propriétaire voulait du noir et du blanc pour sa cuisine réalisée par Cuisines Steam, mais elle a choisi des armoires en bois pour que ce ne soit pas froid. La « maison » des parents s’organise derrière le mur de rangement.
PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSELe salon démontre parfaitement la volonté des architectes de jouer avec les matériaux, les volumes et les formes. Les différents niveaux du plafond cadrent bien chaque zone. Les architectes soulignent que la propriétaire s’est beaucoup impliquée dans le projet sur le plan de la décoration, guidée par la designer Sylvie Masse, de Zig & Zag Design.

PAR EMMANUELLE MOZAYAN-VERSCHAEVE

TIRÉ DE LA PRESSE

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑