La sortie champêtre #1 ce week-end

Campton, Cantons-de-l’Est

Lisette Proulx, fondatrice de l’événement les Comptonales nous dit:

«Je suis revenue déçue d’un événement dans le même genre. C’était sous un chapiteau. Il y avait plein de gens impatients qui attendaient en ligne. Finalement, arrivés au bout, ce n’était pas le producteur qu’on rencontrait. Disons que ce n’était pas à ce dont je m’attendais. Je voulais plutôt aller à la campagne, rencontrer les producteurs, faire une sortie champêtre.»

Sa déception a été la bougie d’allumage pour les Comptonales. «J’ai voulu tester le terrain à savoir si les gens avaient un désir de créer ce genre d’événement, raconte Mme Proulx. J’ai donc envoyé 50 courriels. On a organisé une soirée Aux petits sabots. L’étable était pleine. De là, on a tiré sur le fil.»

Journal Progrès. Source

On découvre d’abord la région avec les yeux: ponts couverts, granges rondes, paysages champêtres. Puis l’odorat se met en route, et là, c’est la fête. Entre les fromages artisanaux, le parfum des fleurs, les crêpes aux pommes en cuisson et la bouse de vache, on ne sait plus où donner du nez! L’oreille n’est pas laissée pour compte: un bal fou et une chorale venue chanter à l’ombre d’une bleuetière. Ici, tout est prétexte à regarder, toucher, goûter, écouter, échanger.

Le Devoir

CONSEILS:

Il faut prévoir une journée entière ou même deux pour vraiment bien profiter des destinations. En 4 1/2 heures, nous avons réussi à faire le tour des 3 destinations les plus populaires : le village de Compton, la fromagerie La Station de Compton, et le verger Le Gros Pierre. À y voir l’achalandage monstre en après-midi samedi, je tenterai d’arriver dès le matin l’année prochaine. Comme je ne suis pas fan des foules, j’irai aussi explorer les autres destinations gourmandes. L’expérience m’a certainement donné le goût de recommencer, surtout qu’il m’en reste pas mal de produits à découvrir ! Suite >>>

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑