Virée en terre loyaliste

VIRÉE EN TERRE LOYALISTE
Pour découvrir du pays, il n’y a rien de tel que la moto. Nous vous proposons de partir à la découverte de belles routes du sud du Québec. Cette semaine, promenade dans les vertes collines de Brome-Missisquoi, berceau des loyalistes au Québec.

KILOMÈTRES 0 À 80 : DE MONTRÉAL À SAINT-ARMAND

La cabane de Simon Lyster

Au départ de Montréal, on emprunte les autoroutes 10 et 35 avant de prendre la route 133 jusqu’au chemin Champlain, qui nous mène aux abords de la baie Missisquoi, dans le secteur Philipsburg. C’est là que l’on trouve, au coin de la rue James, la modeste cabane de Simon Lyster, forgeron loyaliste arrivé ici en 1784. La petite maison, une résidence privée encore habitée, est la plus ancienne construction de style loyaliste au Québec. De fait, il reste seulement huit cabanes de ce type qui témoignent de l’arrivée au Québec du premier contingent de colons restés loyaux à la Couronne britannique à la suite de la signature en 1783 du traité de Paris, qui a reconnu l’indépendance des États-Unis.

— La suite:  plus.lapresse.ca/screens/b8d886f9-bb75-4d7b-81e9-9eba1519e382__7C___0.html

Publié par S.B.

Sylvainvbolduc@gmail.com