Une nuit dans un tipi

Pour faire du camping dans un ­environnement sauvage et avec un ­certain confort, on se rend Aux Tipis de la Rivière Sauvage. On y passe un séjour calme, sans électricité, dans un original tipi en bois. Plein de magie!

Pour un dépaysement total, on séjourne Aux Tipis de la Rivière Sauvage, à Saint-­Romain, dans les Cantons-de-l’Est. Il y a 8 ans, Lucie Poisson y a bâti, avec ses proches, cinq énormes tipis en bois. Installés sur des plateformes, ils sont chauffés au propane ou au bois. Les tipis Le Soleil Levant, L’Oiseau bleu, Le Castor et Le Coyote font 6 mètres de diamètre et ­accueillent jusqu’à 4 personnes. L’Orignal, qui reçoit jusqu’à 6 invités, est plus imposant avec ses 8 mètres de diamètre et 10 mètres de haut. Ce dernier est magnifique, tout en bois (autant les murs que le mobilier) et particulièrement chaleureux. On aime la proximité des tipis avec la rivière Sauvage et la distance entre chacun permettant d’assurer une certaine intimité. Les lieux, uniques pour décrocher du quotidien, sont paisibles, splendides et en harmonie avec la nature. Les chevreuils en liberté ajoutent à la magie du séjour.

Des tipis équipés

Chaque tipi dispose d’une aire de feu, d’une terrasse avec un barbecue et un réchaud (rond de poêle) pour la préparation des repas à l’extérieur. À l’intérieur, on ­dispose d’un évier, d’un comptoir et d’un mobilier de cuisine original et rustique conçu par le père de la propriétaire. Les ­couverts, le nécessaire à vaisselle, un divan-lit à deux places au rez-de-chaussée et un lit à deux places sur la mezzanine, à laquelle on ­accède par une échelle, complètent l’équipement. Les tipis ne possèdent ni électricité ni toilette, mais on trouve deux toilettes sèches en forêt. À l’accueil, à environ 150 mètres du plus proche tipi, on bénéficie bien au chaud d’une toilette ainsi que d’une douche!

.

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑