La magie d’octobre

Des images à faire rêver ou frissonner…

Le brouillard

Saison indécise qui hésite entre la chaleur de l’été et le froid glacial de l’hiver, entre la lumière rayonnante et l’ombre infinie, entre la gaieté des jours de plein soleil et la tristesse des jours gris, l’automne évoque pour de nombreux poètes le passage vers la mort, un passage dont on est à peine conscient, un passage rendu moins angoissant grâce à la présence du brouillard qui a pour fonction de calmer l’angoisse, d’endormir la douleur, d’étouffer toute rébellion et d’éteindre tous désirs.

dsc00861

Lac Brome

trapped-in-the-fog-35b66192-a2c3-46b7-b0cb-3eb77d3ff005

North Hatley (voir la suite )

PARTAGER SUR FACEBOOK 

 

Vous avez une question?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑